Vandystadt Collection

FOUNDED IN 2019
Olivier Vandystadt is a well established collector of cycling heritage. He has his own private museum where he exhibits everything related to the golden age of cycling. The idea was to create a virtual platform, a gallery of photos to share the soul of the riders, most of the jerseys worn by the professionals are the most emblematic symbol of cycling history. Part of the collection pays a special tribute to French cycling.

[A French translation is available at the bottom of the page].




ALL JERSEYS GUARANTEED 100%
Provenance is key.

We put great value on getting each jersey directly from the cyclist or his family. We maintain close contact with journalists, photographers, sport directors, mechanics, soigneurs, attendants, race officials, collectors, auction houses to obtain the guarantee of a jersey worn by the rider. 

There is nothing better than a worn, torn or mud-splattered jersey because it expresses the soul of cycling, each jersey tells a story of bicycle race and its rider, it helps us identify and trace the history of a race. 

PASSION COLLECTION
We are already thinking about the next one, that jersey we are looking for, years of research are sometimes necessary to find the rare pearl, it can become obsessive to have this authentic jersey worn by a professional cyclist who rocked our childhood. " Each object I collect has a story to tell, it is perhaps the most existing thing I am obsessed with, being able to go back in time to the past, find its origin and owner, research and meet him to tell you the details are the ultimate grail in my humble opinion to enrich the value of your collection "! Olivier Vandystadt 


" I consider that I do not own this collection, it is the collection that owns me, it is sometimes very difficult to sell an object but the space to store everything becomes a real problem. The funny thing is that this limitation of space to display my collection in my home can help me be a brake on not being tempted to buy new items ". Olivier Vandystadt 


A TEAM, A JERSEY. 
A LOOK, A STYLE! Today, the jersey is a real advertising space for brands and sponsors. The technology have changed the essence of the cycling jersey, its design and the way it feels. At the beginning of the 1950's, with the growing success of the automobile, the sales of bicycle brands dropped considerably, a solution had to be found, it was a question of survival. The first non-sporting sponsor associated with a bicycle brand appeared for the very first time on a French jersey in 1955. The cyclist Raphael Geminiani is the forerunner of this through his brand of cycles Geminiani. 


This page traces a precise and detailed description of the prestigious French professional cycling teams, their colors, their graphics, their sponsors which can vary each year of their existence in the peloton, according to the cycling races in the countries where they evolve. Some amateur jerseys of leaders on stage races come to support this selection, the goal being to share and to gather jerseys of my own collection in order to better represent the chronological frieze of all these tunics, and also to pay a tribute to the heritage of the world cycling, under the label 'Made in France', 'Fabriqué en France', for the most part worn exclusively on the French territory by the greatest champions of this sport. Connoisseurs will appreciate this exhaustive list.


WHEN CYCLING WAS VERY COOL
Object of desire, fascination, supreme reward, envied by peers, coveted by opponents, adored by fans, a jersey can overwhelm us since childhood. It can be offered, bequeathed, lost, stolen, shrunken and moth-eaten over time by its owner. Each leader, club, team, national or world championship jersey is representative of the career of the amateur or professional cyclist who wears it; distinctive in the eyes of the public, the champion has a special relationship with his or her fabric, charged with symbols and emotions, a visceral attachment, a feeling of pride and belonging to a very closed club, the yellow jersey being the most beautiful example.
 
Marketing tool, advertising space to climb in people's hearts, or symbol of success in the culmination of a career, the jersey is a color, a brand, a performance and/or a place in the history of cycling. Today, the jersey is stained with advertising!



WE LOVE CYCLING
I fell in love with cycling at a very young age, this passion has never left me, or almost, where you can spend hours in front of your television watching the greatest cycling races, such as Milan-San Remo, the Tour of Flanders, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège and the Tour of Lombardy. I remember that I loved reading the newspaper 'L'Equipe' for its reports on the previous day's race, I remember my first Tour de France in 1982, I was 11 years old. Every summer in July, it is a whole country that has its eyes on the yellow jersey, the Tour is a great popular festival with its advertising caravan. The city of Pau, in the Pyrénées-Atlantiques where I was born, was the perfect opportunity to get close to my idol, I was an inveterate fan of the 'king' Sean Kelly, one of the greatest spring classics riders. 
Olivier Vandystadt



[Traduction française ci-dessous]


FONDÉ EN 2019
Olivier Vandystadt est un collectionneur bien établi du patrimoine cycliste. Il possède son propre musée privé où il expose tout ce qui a trait à l'âge d'or du cyclisme. L'idée était de créer une plateforme virtuelle, une galerie de photos  pour partager l'âme des coureurs, la plupart des maillots portés par les professionnels étant le symbole le plus emblématique de l'histoire du cyclisme. Une partie de la collection rend un hommage particulier au cyclisme français.




TOUS LES MAILLOTS SONT GARANTIS À 100%. 
LA PROVENANCE EST PRIMORDIALE.

Nous accordons une grande importance à l'obtention de chaque maillot directement auprès du cycliste ou de sa famille. Nous entretenons des contacts étroits avec des journalistes, des photographes, des directeurs sportifs, des mécaniciens, des soigneurs, des accompagnateurs, des officiels de course, des collectionneurs, des maisons de vente aux enchères pour obtenir la garantie d'un maillot porté par le coureur. 

Il n'y a rien de mieux qu'un maillot usé, déchiré ou éclaboussé de boue car il exprime l'âme du cyclisme, chaque maillot raconte une histoire de course cycliste et de son coureur, il nous aide à identifier et à retracer l'histoire d'une course. 


COLLECTION
PASSION
On pense déjà au prochain, à ce maillot que l'on recherche, des années de recherche sont parfois nécessaires pour trouver la perle rare, cela peut devenir obsessionnel d'avoir ce maillot authentique porté par un cycliste professionnel qui a bercé notre enfance.   " Chaque objet que je collectionne a une histoire à raconter, c'est peut-être la chose la plus existante qui m'obsède, pouvoir remonter le temps dans le passé, trouver son origine et son propriétaire, faire des recherches et le rencontrer pour vous en raconter les détails sont le graal ultime à mon humble avis pour enrichir la valeur de votre collection "! Olivier Vandystadt


" Je considère que je ne possède pas cette collection, c'est la collection qui me possède, il est parfois très difficile de vendre un objet mais l'espace pour tout stocker devient un vrai problème. Ce qui est amusant c'est que cette limitation de l'espace pour exposer ma collection chez moi peut m'aider à être un frein pour ne pas être tenté d'acheter de nouveaux objets ". Olivier Vandystadt  


UNE ÉQUIPE, 
UN MAILLOT.
UN LOOK, UN STYLE! 
Aujourd'hui, le maillot est un véritable espace publicitaire pour les marques et les sponsors. La technologie a changé l'essence du maillot de cyclisme, son design et son toucher. Au début des années 50, avec le succès grandissant de l'automobile, les ventes des marques de vélo ont considérablement chuté, il fallait trouver une solution, c'était une question de survie. Le premier sponsor non sportif associé à une marque de vélo apparaît pour la première fois sur un maillot français en 1955. Le cycliste Raphael Geminiani en est le précurseur à travers sa marque de cycles Geminiani. 


Cette page retrace une description précise et détaillée des prestigieuses équipes cyclistes professionnelles françaises, leurs couleurs, leurs graphismes, leurs sponsors qui peuvent varier chaque année de leur existence dans le peloton, en fonction des courses cyclistes des pays où elles évoluent. Quelques maillots amateurs de leaders sur des courses à étapes viennent appuyer cette sélection, le but étant de partager et de rassembler des maillots de ma propre collection afin de mieux représenter la frise chronologique de toutes ces tuniques, et aussi de rendre un hommage au patrimoine du cyclisme mondial, sous le label 'Made in France', 'Fabriqué en France', pour la plupart portés exclusivement sur le territoire français par les plus grands champions de ce sport. Les connaisseurs apprécieront cette liste exhaustive.

QUAND LE CYCLISME ÉTAIT TRÈS COOL
Objet de désir, de fascination, de récompense suprême, envié par ses pairs, convoité par ses adversaires, adoré par ses fans, un maillot peut nous submerger dès l'enfance. Il peut être offert, légué, perdu, volé, rétréci et rongé par les mites au fil du temps par son propriétaire. Chaque maillot de leader, de club, d'équipe, de championnat national ou mondial est représentatif de la carrière du cycliste amateur ou professionnel qui le porte ; distinctif aux yeux du public, le champion entretient une relation particulière avec son tissu, chargé de symboles et d'émotions, un attachement viscéral, un sentiment de fierté et d'appartenance à un club très fermé, le maillot jaune en étant le plus bel exemple. 

Outil marketing, espace publicitaire pour monter dans le cœur des gens, ou symbole de réussite dans l'aboutissement d'une carrière, le maillot est une couleur, une marque, une performance et/ou une place dans l'histoire du cyclisme. Aujourd'hui, le maillot est taché de publicité! 



NOUS AIMONS LE CYCLISME
Je suis tombé amoureux du cyclisme très jeune, cette passion ne m'a jamais quitté, ou presque, où l'on peut passer des heures devant sa télévision à regarder les plus grandes courses cyclistes, comme Milan-San Remo, le Tour des Flandres, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie. Je me souviens que j'adorais lire le journal 'L'Equipe' pour ses reportages sur la course de la veille, je me souviens de mon premier Tour de France en 1982, j'avais 11 ans. Chaque été, en juillet, c'est tout un pays qui a les yeux rivés sur le maillot jaune, le Tour est une grande fête populaire avec sa caravane publicitaire. La ville de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques où je suis né, était l'occasion rêvée d'approcher mon idole, j'étais un fan invétéré du 'roi' Sean Kelly, l'un des plus grands coureurs des classiques du printemps. Olivier Vandystadt